CONFERENCEs - DEBATs - CINE-CONCERTs - EXPOs

Dans le cadre des « Jeudis de la Maison de l’International » cette soirée est une invitation à une visite « spéciale » de l’exposition de l’artiste Marta Nijhuis (qui signe l’exposition accueillie dans l’espace de l’Agora An Elephant's Memory / Urban Wilderness) au cours de laquelle l’artiste - auteure lira en italien (avec projection de sous-titres en français) quelques extraits de son roman «SUONALA ANCORA, BOMBE. Memorie di un'elefantessa a Milano, Mimesis, Milan, 2015». L’artiste Marta Nijhuis et la commissaire Chiara Palermo accompagneront le public pour découvrir l’originalité d’une œuvre dans laquelle contenus narratifs et imaginaire

visuel se déploient en continuité. 

LECTURE-VISITE


“Suonala ancora, Bombe”

 Lecture et visite privée de l’exposition 

Jeudi 24 Novembre

de 18h 30 à 20h 

Agora de la Maison de l’international de Grenoble

1 Rue Hector Berlioz, 38000 Grenoble

 

CONFERENCEs - DEBATs - CINE-CONCERTs - EXPOs

Quoi de plus évocateur qu'une promenade en images dans la douce folie du cinéma italien pour célébrer les dix ans de l'association Dolce Cinema ? Rétrospective et clin d'oeil, cette exposition associera les anciennes affiches du festival "Les Rencontres du cinéma Italien" avec une sélection d'affiches des films projetés depuis 2006. Parfois dédicacées par de grands acteurs et réalisateurs, ces "locandine" sont issues des collections du critique de cinéma Alberto del Forno. 

Vernissage le Jeudi 17 Novembre à 18h, en présence du collectionneur Alberto del Forno. 

EXPO / AFFICHES DE CINÉMA

“Une folie douce : Le cinéma italien s'affiche” 

 Alberto del Forno / Dolce Cinema 

Bibliothèque Municipale Internationale de Grenoble 

6 Place de Sfax, 38000 Grenoble 

A partir du Mardi 15 Novembre. 

Un éléphant qui devient une image emblématique autour du thème de la mémoire culturelle, voici le propos de cette série d’œuvres de Martha Nijhuis, embrassant la peinture, le dessin, «l’installation- narrante » et la vidéo. A partir de réminiscences autobiographiques liées à l’éléphante indienne Bombée qui vécut au zoo de Milan entre 1939 et 1988, l’artiste nous conduit au cœur affectif d’une mémoire collective liée aux pachydermes qui intéressent depuis plus de deux- mille ans la culture occidentale.

Parmi les pièces exposées, la présence remarquable d’une vidéo- installation fruit de la collaboration avec Anna-Caterina Dalmasso, conçue à l’origine comme scénographie d'un spectacle théâtral, ainsi que celle d’une œuvre interactive à

caractère pédagogique et multimédia, que l’artiste met ici en scène pour la première fois. 

Vernissage le Mercredi 16 Novembre de 18h 30 à 20h 30 

EXPO / OEUVRES GRAPHIQUES /INSTALLATIONS

“An Elephant's Memory/Urban Wilderness” 

 Artiste : Martha Nijhuis ; Commissaire de l’exposition : Chiara Palermo 

Agora de la Maison de l’International de Grenoble  

1 Rue Hector Berlioz, 38000 Grenoble 

Du 16 novembre

au 2 décembre 2016  

 

CONFERENCEs - DEBATs - CINE-CONCERTs - EXPOs

Un jeune peintre rencontre une poétesse aristocrate au bord d’un étang. Obsédé par son souvenir il délaisse ses pinceaux et attend son retour. La duchesse ne tarde pas à le convaincre de la suivre pour vivre leur passion dans un vaste château. Elle l’invite alors à exécuter son portrait qui lui assurera un vif succès auprès de la critique... 

Groupe de référence de la scène alternative italienne, Giardini di Miro se nourrit d’influences anglo-saxonnes plutôt post-rock, jusqu’à atteindre une sonorité propre faite d’un mélange de psychédélisme, shoegaze, dream pop,noise, post-punk et bien d’autres genres encore.

C’est en 2009, à la demande du Museo Nazionale del Cinema de Turin, que le groupe compose une symphonie post- rock pour la bande son du film Il fuoco. Divisée en trois grands mouvements, l’oeuvre adopte la progression de la pellicule et met successivement en musique “la favilla” (l’étincelle), “la vampa”(la flamme) et “la cenere” (la cendre). 

Samedi 26 novembre à 20h30 

CINE CONCERT : IL FUOCO 

de Giovanni Pastrone – 1915 – 55 minutes 

par le groupe Giardini di Mirò 

La Bobine

Parc Paul Mistral, 42 Boulevard Clemenceau, 38000 Grenoble

en partenariat avec le Festival

« Le Tympan dans l’oeil » 

Stefano Boni présentera les projets de sonorisation actuellement portés par le Musée National du cinéma de Turin et de sa collaboration avec le groupe Giardini di Mirò. 
Corrado Nuccini, chanteur et guitariste de I Giardini di Mirò, illustrera le processus de création de la musique pour les images du film de Patrone.
 
Le groupe Giardini di Mirò s'est confronté à la restauration de Il fuoco de Giovanni Pastrone, en jouant en live sur ses images. Il fuoco, chef-d'œuvre du cinéma muet italien, est un mélodrame intense et flamboyant, fruit de la collaboration entre Pastrone et Gabriele d'Annunzio, et interprété par deux “divi” de l'époque, la romaine Pina Menichelli et le sicilien Febo Mari. 

C’est en 2009, à la demande du Museo Nazionale del Cinema de Turin, que le groupe compose une symphonie post-rock pour la bande son du film Il fuoco. Divisée en trois grands mouvements, l’œuvre adopte la progression de la pellicule et elle met ensuite en musique “la favilla” (l’étincelle), “la vampa” (la flamme) et “la cenere” (la cendre).

Vendredi 25 novembre de 15h30

à 17h30 

CONFERENCEs - DEBATs - CINE-CONCERTs - EXPOs

Conférence Cinéma muet et musique : 
Il Fuoco par Giardini di Mirò

Invités : Stefano Boni (chargé de programmation du Museo Nazionale del Cinema de Turin) et Corrado Nuccini (Giardini di Mirò)

 

Amphi 7 Hall Sud bâtiment Stendhal

Université Grenoble Alpes 

Saint-Martin-d'Hères